LOCAL

Immersion au coeur d'une région

La cible première d'un Savoir Affaires est la région sous le signe de la diversification et de l'innovation. Au cours des mois, voire de l'année, qui précèdent l'événement, il y a beaucoup à préparer: rassembler tous les partenaires, identifier la thématique principale et prioriser trois secteurs, obtenir le financement requis, recruter les étudiants et les gens d’affaires, colliger les données économiques et sociales, fournir un profil de la région et former les équipes (étudiants et gens d’affaires). Il faut compter également toute la planification logistique en prévision de recevoir entre 200 et 250 participants (étudiants, gens d'affaires, intervenants régionaux et gouvernementaux) à la Semaine Savoir Affaires.

Les gens d’affaires sont inscrits préalablement selon leur champ d’intérêt en fonction des secteurs priorisés ou, sans égard à des bénéfices d'affaires, pour contribuer, par leur expérience et leurs connaissances, à la diversification économique de la région. Pour leur part, les étudiants sont sélectionnés, entre autres, pour leur intérêt dans une démarche de développement régional et, pendant cette étape de préparation, ils se familiarisent avec la région, son potentiel et les particularités de son économie.

Pendant la Semaine Savoir Affaires, tous les yeux et tous les esprits sont rivés sur la région, à la recherche de solutions et d'occasions d'affaires. Les échanges entre étudiants et gens d'affaires se déroulent dans un climat de saine compétition, enrichis par les connaissances de l'ensemble des partenaires et avec l'objectif de trouver le « meilleur » projet.

Suite à la Semaine Savoir Affaires, un coordonnateur, sous la supervision du comité de suivi, prend le relai. Il s'assure d’un maximum de retombées concrètes à partir des plans de propositions d’affaires et des actions à prendre, voit à l'implantation des solutions mises de l'avant et accompagne les entrepreneurs porteurs de dossiers. De même, il a la responsabilité de toutes les communications portant sur l'évolution des travaux et, cela, pendant toute l'année qui suit l'événement, tout en maintenant des liens avec les étudiants ayant participé à la Semaine Savoir Affaires. Le milieu bénéficie ainsi du fruit de cette semaine en mettant en application les résultats découlant de l'alliance du savoir spécialisé et de l'expérience entrepreneuriale par des projets concrets.